Page 6 - aoton-2013
P. 6

yô  on  hommâdzo  a  ètâ  reindu  dèvant  la    plliaque  que
         rappelle    que  Marc  à  Louis  (Jules  Cordey),  inspetteu  dâi
         z'ècoûle,  l'è vegnu âo mondo à Savegnî et a âovrâ fermo
         po  mantenî  lo  patois.  Lè  bouibotet  de  trâi  z'ècoûle  ant
         tsantâ, rècitâ ein patois et dansî dâi « coraule » po lo plliésî
         dâi  z'aspectiâo.  -  On  repousse-nion  de  sorta  avoué  'nna
         sepa  à  la  tiûdra  à  s'ein  relètsî  lè  potte,  pan  et  fremâdzo,
         freta  de  sî  no,    tot  à  rebouille-mor !    Lè  Fifres  et  lè
         Tambours, dinse que Lè Sansounet  sè sant fé à oûre. L'é à
         19  h'aorè  que  lo  concè  a  quemincî.  Lè  tsant  l'ant  ètâ
         preseintâ  pè  doû  dzouveno  et  l'Hymne  final :  « Dieu
         protecteur que l'Helvétie adore, Toi qui veillas...a ètâ tsantâ
         pè tota la tropa de tsantâo. L'a ètâ ôquie !
         Faut  sohitâ  que  sta  balla  fîta  ausse  montrâ  à  trétî  que  lo
         patois  l'è ôquie que faut tsouyî bounadrâi, et mantenî. L'è
         assebin noûtron patrimoino !
         P.S.: Ein a qu'ant oncora âovrâ tant qu'âo leindèman po tot
         reduire et mettre ein oodro. Grand macî à leu!
                                                                   M.-L.G.
























         	                             5	
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11