Page 10 - aoton-2013
P. 10

espèchalameint clliaque dâi gandoise de Marc à Luvi. Tsô
         poû, m’a seimblyâ que lâi avâi on âi de famelye eintre lè
         gandoise  et  lè  poèsi  de  Marc  à  Luvi  et  lè  tsanson  de
         noûtron  cèlèbro  tsansounié  vaudois  Gilles.  Et  à  n’on
         momeint, ein 1984 por dere djusto, que l’ètâi lo momeint
         que la    chorala dâi z’hommo, « L’Harmonie », l’avâi ceint
         annâïe,  y’è  propousâ  l’idé  de  fére  onna  veillâ  câbaret
         avoué,  coûta  à  coûta,  dâi  poèsi  de  Marc  à  Luvi  et  dâi
         tsanson  de  Gilles.  M’n  idé  l’a  pllié  à  la  chorala  et  la
         represeintachon  que  l’avâi  à  nom  « De  Marc  à  Luvi  que
         conte tant qu’à Gilles que tsante » l’a ètâ balyà ein 1984, et
         pu onco ein 1985, avoué prâo bounheu dein lo vîlyo pâilo.
         Ao  dzo  de  vouai,  l’è  avoué  lo  Conteu  que  l’AVAP
         continue de publiyî dâi z’histoire de Marc à Luvi et assebin
         clliâosique d’on mouî de gratta-papâi dâi z’autro yâdzo et
         de vouai prâo sû. L’âma de Marc à Luvi l’è pas ein pèrda,
         na, na, na et l’è bin la prâova que, âo contréro de cein que
         desâi Marc à Luvi li-mîmo, lo povâi dâi Vaudois l’a pas
         fotu lo camp. L’è cein que no pouein acertenâ vouâi, dein
         sta dzornâïe de fîta, binhirâo que no sein por cein que lo
         Dèpartemeint dâi z’Ecoûle, que l’è menâ per Dama Anne-
         Catherine Lyon, l’a ordounâ onna lâi por eimparâ lè vîlye
         tsoûse  que  sant  salyâte  fro  de  la  cabosse,  adan  bin  sû  lo
         patois. Quinna balla revegnâte ! Dinse no pouein remé no
         redzoyî avoué noûtron crâno Marc à Luvi, tot quemeint se
         l’ètâi adî avoué no. Adan, Grand Macî, de tot noûtron tieu,
         Marc à Luvi !
                                                       Marlyse Lavanchy







         	                             9	
   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15